Résultat de recherche d'images pour "arachide"

L’arachide, dont le fruit s’appelle cacahuète ou cacahouète, arachide, pois de terre, pistache de terre et pinotte au Canada est une plante de la famille des légumineuses originaire du Mexique et cultivée dans les régions tropicales, sub-tropicales et tempérées pour ses graines oléagineuses.

Les bienfaits de la consommation d’arachide

Maladies cardiovasculaires. Des études épidémiologiques associent une consommation régulière d’arachides à une diminution du cholestérol sanguin et du risque de maladie cardiovasculaire.

Une étude clinique sur l’effet d’une consommation régulière d’arachides a démontré une amélioration de plusieurs paramètres sanguins favorables à la santé cardiovasculaire, tels que les concentrations sanguines de magnésium, de folate, de vitamine E, de cuivre et d’arginine . De plus, l’arachide contient des phytostérols, des composés ayant une structure similaire à celle du cholestérol des produits d’origine animale, mais qui se sont révélés bénéfiques sur le plan de la santé cardiovasculaire.

Le beurre d’arachide est particulièrement riche en phytostérols de même que l’arachide rôtie à sec.

Cancer. Une étude prospective, bien que comportant quelques limites, a associé la consommation d’arachides à un risque moins élevé de cancer colorectal chez la femme. L’arachide contient par ailleurs certains composés qui seraient potentiellement bénéfiques dans la prévention du cancer (phytostérols ). Chez l’humain, les phytostérols contenus dans l’arachide sont associés à la prévention du cancer du sein, du cancer du poumon, du cancer de la prostate ou encore du cancer du côlon.

Diabète de type 2. Une vaste étude épidémiologique a démontré que la consommation fréquente de beurre d’arachide était associée à un risque plus faible de développer un diabète de type 2 chez la femme. Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer ces bienfaits, tels que le contenu en fibres et en magnésium, deux éléments considérés bénéfiques dans la prévention du diabète.

Calculs biliaires. Des études épidémiologiques ont associé la consommation régulière d’arachides à une diminution du risque de calculs biliaires chez l’homme et du risque d’ablation de la vésicule biliaire chez la femme. Ces effets pourraient être attribuables aux divers composés bénéfiques des lipides sanguins, tels que les « bons gras » (mono et polyinsaturés), les fibres alimentaires, les phytostérols ou encore le magnésium.