Résultat de recherche d'images pour "Quelle est l'origine de la chou"

ORIGINE DU CHOU

Le chou est originaire d’Europe, c’est à l’origine une plante sauvage qui pousse naturellement sur les falaises océaniques, et cela perdure encore aujourd’hui, on trouve toujours des choux sauvages sur les falaises des côtes océaniques et de la Manche. Ce chou des falaises est l’ancêtre de tous les choux cultivés.

Les choux et leurs bienfaits nutritionnels

Les choux font partie de la famille des crucifères. Et ils sont  nombreux : chou-fleur, chou vert, chou de Bruxelles, chou frisé, brocoli, chou rouge, chou chinois…Ils se bousculent sur les étals des marchands et composent de jolis tableaux en rouge et vert, lisses ou granuleux, ronds comme des ballons, ou sous forme d’arbrisseaux. Ils sont beaux à regarder… et bons à manger !

Des atouts nutritionnels certains

Sous leurs épaisseurs à effeuiller se cachent des trésors de nutriments.

Les choux sont des sources de :

  • vitamine C,  anti-oxydante, anti-infectieuse
  • fibres, pour réguler les intestins
  • vitamine B9, contre les anémies
  • vitamine E , pour des muscles et des nerfs d’acier
  • vitamine K, hémorragique
  • vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6)
  • provitamine A, pour une bonne vision et une belle peau
  • calcium, pour renforcer les os
  • potassium pour une bonne régulation de l’eau corporelle et un bon influx nerveux

Ils sont très peu caloriques, car riches en eau (de 20 kcal/ 100 g à 41 kcal/ 100g pour le chou de Bruxelles)

200 g de choux couvrent :  40 à 50%des besoins quotidiens en vitamine C, 20 % des besoins en fibres, 1/4 des besoins en vitamine B9

Des vertus anti-cancer

Les choux ont aussi d’autres bienfaits : des substances telles les indoles, les isothiocyanates et les dithiolthiones semblent avoir de puissants effets anti-cancers*.

De très nombreuses expérimentations menées depuis une vingtaine d’années, tant sur l’animal que chez l’homme, confirment l’action bénéfique d’une consommation régulière de chou dans la prévention du cancer du côlon et de l’estomac, mais aussi du cancer du poumon, de l’oesophage… Le chou a longtemps été associé à la fécondité. Dans l’Antiquité grecque, il était servi en soupe aux jeunes mariés le matin de leur nuit de noces. C’est cette pratique ancienne qui est à l’origine de la légende qui prétend que les enfants naissent dans les choux